Biographie

image65

Né au Liban, Mohamed Haidar obtient un premier bachelor en Informatique à l’Université américaine de Beyrouth, avant de commencer des études de chant au Conservatoire national de son pays dans la classe de Kévork Karamétélian. Il poursuit ses études au Conservatoire de Lyon puis à la Haute école de musique de Genève, dans la classe de Marcin Habela. Il est lauréat de la bourse d’études de la Fondation Colette Mosetti (2015). A l'Opéra de Lausanne, il fait ses débuts en incarnant Ramirez dans La belle de Cadix de Francis Lopez (2016). Au Grand Théâtre de Genève, il incarne le rôle du Mendiant dans la première mondiale d'Ascanio de Camille Saint-Saëns (2017). Parmi les autres rôles qu’il interprète: Il conte Almaviva dans Le nozze di Figaro de W.A. Mozart, Belcore dans L’elisir d’amore de G. Donizetti, le Podestat dans Le Docteur miracle de Georges Bizet, le Fauteuil et l'Arbre dans L'enfant et les sortilèges de Maurice Ravel, Mutter dans Die sieben Todsünden de Kurt Weil. Il chante sous la baguette de chefs tels que Guillaume Tourniaire, Leonardo García Alarcón, Frank Beermann, et Jacques Blanc. En concert, il se produit dans les Liebeslieder de Johannes Brahms, le Requiem de Camille Saint-Saëns, la Missa in tempore belli de Joseph Haydn, la Passion selon Saint Jean et plusieurs cantates de Johann Sebastien Bach. Il poursuit actuellement un master de concert à la Haute école de musique de Lausanne, dans la classe de Stephan MacLeod.